DSCN5049

DSCN5024

DSCN5029

DSCN5030

DSCN5032

 

Le carnaval a été apporté dans les îles Canaries par les marins et marchands espagnols et portugais en route vers le Nouveau Monde après la conquête de l’île en 1496. En raison des liens étroits établis avec Las Americas, le carnaval de Tenerife est peu à peu devenu davantage latino qu’espagnol. Tout comme les autres carnavals de par le monde, il s'agit d'un magnifique prétexte pour faire une grande fête avant le Carême, même si celle-ci a été désavouée par l’Église catholique qui a essayé de l’interdire à plusieurs reprises.

Le carnaval a disparu durant la guerre civile espagnole pour réapparaître après la guerre, afin de célébrer la "fête de l’hiver". Sous le régime de Franco, le carnaval a été interdit dans toute l’Espagne, mais les autorités fermaient les yeux pour le Carnaval de Tenerife.

DSCN5068

DSCN5069

DSCN5073

DSCN5079

DSCN5080

Le carnaval de Santa Cruz de Tenerife, situé dans la capitale de l´île de Tenerife, la plus grande de l´archipel des Canaries, est considéré comme étant le deuxième carnaval le plus populaire du monde après celui de la ville de Rio de Janeiro1,2 est même jumelé à celui-ci pour cette raison