DSCN7548

DSCN7550

DSCN7551

DSCN7552

 

quelques détails de cette architecture de cette période

DSCN7553q

 

DSCN7563

 

une église a été construite pour la garnison allemande

DSCN7555

DSCN7558

DSCN7560

DSCN7561

 

 

La Neustadt (littéralement « nouvelle ville »), également appelée quartier allemand ou quartier impérial, est l'extension de la ville de Strasbourg réalisée par les autorités allemandes pendant la période de cession de l'Alsace-Lorraine.

Elle se situe au nord et au nord-est de la Grande Île de Strasbourg, le centre historique de la ville. Sa construction, à partir des années 1880, jusqu'au début de la Première Guerre mondiale permet à Strasbourg de tripler sa superficie.

La Neustadt se compose de plusieurs quartiers et secteurs : la gare et les boulevards, le quartier du Tribunal et de la place de Haguenau, le quartier du Contades, l'île Sainte-Hélène, l'axe impérial, le quartier de l'Orangerie et le secteur Forêt Noire - Observatoire.

La Neustadt de Strasbourg est souvent considérée comme le meilleur témoignage de l'architecture et de l'urbanisme germanique impérial conservé avec, dans une moindre mesure, le quartier impérial de Metz. Elle constitue un ensemble d'une taille et d'une homogénéité exceptionnelle qui n'existe plus ou peu en Allemagne, du fait des bombardements de la Seconde Guerre mondialequi a détruit en grande majorité les centres des villes allemandes. Strasbourg a été une ville relativement épargnée. La Neustadt se caractérise par les présences de style néo (néo-renaissancenéo-gothiquenéo-classiquenéo-roman et même néo-byzantin) ainsi que du style art nouveau (« Jugendstil »).

Depuis le 9 juillet 2017, une partie de la Neustadt est inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO1.