DSCN8996

DSCN8998

Histoire du Temple Blanc de Chiang Rai

À la fin du 20eme siècle, le Wat Rong Khun original, était un vieux temple qui tombait en ruine et il n’y avait pas de fond pour le restaurer.

Un artiste thaïlandais de renom, Chalermchai Kositpipat, a alors proposé de le rénover totalement avec son propre argent pour rendre hommage au roi Rama IX et à Chiang Rai, sa ville natale.

Il aurait déjà dépenser plus de 40 millions de baht sur le projet qui ne devrait pas être terminé avant 2070 !

DSCN8999

On accède au White temple par un pont sous lequel des centaines de mains semblent vouloir vous attraper, ne tomber pas dans cet enfer, vous seriez, comme tous ces malheureux touristes, instantanément changé en pierre !

 

DSCN9000

DSCN9003

DSCN9020

DSCN9021

DSCN9023

 

DSCN9024Le temple a été conçu sur le modèle de l’architecture thaïlandaise classique, avec le toit à trois niveaux et l’utilisation abondante de serpents Naga.

Pour obtenir un temple d’une blancheur éclatante, l’artiste a utilisé des morceaux de miroirs qui ont été incrustés dans l’édifice.

La blancheur incarne la pureté du Bouddhisme et les miroirs, l’illumination.